AccueilGaleriePublicationsRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal

Partagez
 

 La meilleure lame du Japon - [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jubei Mitsuyoshi Yagyû
Saber
Saber
Jubei Mitsuyoshi Yagyû

Messages : 8
Date d'inscription : 02/04/2019

Feuille de personnage
Rang: E
Niveau: 5
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue0/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (0/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyMar 2 Avr - 20:29



Nom: Yagyû
Prénom: Jubei (Mitsuyoshi)
Âge : 43 ans
Sexe: masculin
Origine: fils aîné de Yagyû Munenori
Groupe: Servant
Vœu souhaité: Aucun vis-à-vis de l'obtention du Graal. En fait, son seul souhait est de servir un maître telle une épée vivante
Objet lié au servant pour l'invoquer: Le traité du Tsukimi no Sho
Classe: Saber
Alignement : Loyal Neutre
Source personnage sur l'avatar: Concept fan art de Jubei trouvé via google image



Faisant 1,80m pour un gabarit d'apparence physique de 78 kg, Jubei est un homme de la quarantaine qui est décrit et présenté comme il est dépeint par la plupart des arts de la culture moderne, un homme de la quarantaine avec une carrure à la fois musclé et athlétique. Ayant un cuir chevelue noir don la coupe de cheveux est marqué d'une courte queue de cheval hérissé vers la partie la plus élevé de l'arrière de son crâne. Ses mains possèdent une certaine musculature suffisamment aguerrie pour tenir fermement n'importe quelle lame et ses jambes sont capable de lui offrir une force d'appuie aussi ferme que souple.

Que dire du reste de son visage ? Eh bien, mise à part son bandeau de pirate utilisant une garde de katana noire en guise de cache-œil, Jubei possède des pattes de barbe et un menton à s'en faire passer pour le cousin caché de Wolverine mais comme ce n’est pas vraiment dans la thématique du sujet, on va juste dire qu'il à un menton assez carré et sauvagement orné d'une barbe en rouflaquette.

Au niveau de son accoutrement, Jubei emploie une tenue de "Body Guard" costard cravate "standard" quand il ne porte pas son Haori recouvert par son armure de samurai et troque son bandeau de pirate pour une paire de lunette de soleil bien teinté en noir profond.






Jubei est un homme peu bavard qui ne parle jamais ni de ses passions ni pour ne rien dire, mais qui reste avant tout un servant loyal, dévoué et intégriste envers le credo de son master qu’importe ce en quoi cela consiste car pour lui les notions de bien et de mal ne sont que superflus, tout comme la réalité n'est qu'une illusion et dans cette illusion se trouve une seule vérité qui est son épée.

Cependant, il n’en n’oublie pas le code et les valeurs du bushidô et donc persistera toujours à respecter (dans le silence) "l'honneur du combat" comme tel il se doit en tant que samouraï et membre du clan Yagyû.

Au même titre que son père Munenori, Jubei n’est pas une personne prétentieuse ou même impatiente, il exécute simplement et minutieusement les mesures les plus bénéfiques et le plus rapidement possible afin de répondre aux attentes de son master tel une épée maniée par ce dernier.

Au combat, Jubei est un homme au tempérament de glace et d'acier aussi affreusement silencieux qu’insensible aux réactions psychologiques ou provocations verbales de ses opposants ce qui le rend très fiable en tant qu'allié, mais extrêmement terrifiant en tant qu’ennemie.

Toutefois, dans les cas où son adversaire lui enverrait une punch line bien placé que Jubei pourrait éventuellement ne pas ignorer, ce dernier y répondra toujours d’un oui ou d’un non avec une phrase très courte allant même parfois à en donner raison à son opposant sans s’arrêter pour autant de combattre avec un air de « je m’en foutissme totalement » considérant que les seules paroles qui valent la peine d’être écoutées dans les combats sont les rugissements du duel provoqué par les bruits des lames qui s’entrechoquent.





Je me nomme Ritsumi Yagyu, la plus jeune des deux filles de Yagyu Munenori.

Cependant, l'histoire que je vais vous raconter n'est pas la mienne mais celle de notre frère aîné considéré comme le membre le plus fort du clan Yagyu : Jubei Mitsuyoshi.

A l'heure où je rédige ces notes, je pense que peu de personnes connaissent l'intégralité de la vie de mon frère Yagyū Mitsuyoshi, et cela même au sein du clan certains points de sa vie demeurent dans le flou, surtout de la blessure que père le lui a infligé par mégarde alors qu'il n'avait que 10 ans seulement.

Cependant, selon les dires de père, si mon frère n’était pas aussi fort et n’avait pas un sens de la perception aussi affinée soit-t-elle à un âge aussi jeune, nous aurions connue la tragédie de sa propre mort et père la culpabilité d’avoir tué son propre fils aîné.

Père n’a plus jamais évoqué le sujet concernant les détails de cet incident après la perte de l’œil de Jubei. Peut-être était-ce par honte ou encore par culpabilité qu'il s'était comporté ainsi.

Cependant, père nous a souvent répété que mon grand frère aîné était fort, si fort qu'il était difficile pour père d'évaluer la vitesse à laquelle progressait Jubei dans le maniement du sabre et la perte de son œil droit ne fit que le rendre encore plus talentueux qu'il ne l'était déjà au point de diriger les sessions d'entraînements au dojo du clan dès l'âge de ses 13 ans alors que père devait s’absenter.

En récompense de ses efforts et parallèlement à tout cela, mon grand frère participait aux activités de la cour du second shogun Tokugawa Hidetada depuis l'âge de ses 9 ans avant de commencer à mener des missions dangereuses dès l'âge de ses 12 ans pour les comptes de ce dernier soit une année avant de pouvoir assister père à la directive du dojo fessant de lui le maître d'arme personnel du le troisième shogun : Tokugawa Iemitsu.

Grand-frère Jūbei, devint rapidement est incontestablement le meilleur bretteur du clan, mais pour des raisons que père gardait tout le temps sous-silence en raison de son poste au sein de la cour des Tokugawa, un beau jour Jubei fut mis au ban par le Shogun en personne.

Je savais aussi que le shogun lui attribuer fréquemment des missions de contre-espionnage vis-à-vis de certaines activités suspectes des premiers immigrés originaire d'un pays qui se nomme "l’Espagne" je crois, oui ce dois être ça, bien que là non plus je ne puis en écrire plus si ce n'est qu'une opération à un soir très mal tourné et à causer la perte de nombreux ninja.

Tous avaient trouvé la mort à l'exception de mon grand-frère Jubei. Ce fus sans doute la raison qui poussa le shogun à le bannir et qui incita Jubei à suivre et à pratiquer le musha shugyō.

Durant ces dernières années qui suivaient son "exil", nous recevions fréquemment des lettres de Takuan Sōhō, un ami de père qui après avoir croisé la route de mon frère avait décidé de l'accompagner afin de lui enseigner toute sa science sur le concept du zen.

Selon lui, mon grand-frère était devenu un bretteur prodigieux, si prodigieux qu’il avait atteint un niveau d’ascétisme de 1000 ans en 1000 jours seulement, ce qui lui permis de maîtriser l’essence du Mushin don sa maîtrise en était devenue telle, qu’il avait fini par trancher en deux la cascade de Miei qu’il aurait vue se figer devant lui alors qu’il s’afférait à dégainer son Katana.

J’avais également eut vent auprès d'un commerçant originaire de Tokyo que comme quoi notre frère aîné aurait également mit en fuite une bande de coupe gorges qui sévissaient dans le district de Kuritaguchi avec une facilité déconcertante au cours de ses voyages en compagnie de maître Takuan Sôhô...

Puis un beau jour, je revis mon frère désormais âgé de 36 ans, toutefois son comportement avait changé il semblait aussi calme que détaché et ne parlait que pour dire des choses vraiment importantes et cela avant une absence totale de mots superflues.

D'ailleurs, j'ai eu beaucoup de mal à le reconnaître quand je l'ai revu, mais par rapport au Jubei que j'avais connu comme ayant un tempérament conflictuel de feu et de glace sans même parler de sa frustration intérieure à ne plus progresser comme avant dans sa maîtrise de l'escrime, il semblait être satisfait, un homme et un samouraï accompli qui succéda à père après la mort de ce dernier à la direction du clan.

Cependant, il nous quitta dans des circonstances étranges en 1650.

Si la conclusion du clan fut une crise cardiaque, selon les confessions de mon frère, Munefuyu on avait retrouvé mon frère mort baignant dans le sang d'un cadavre de ce qui semblait rappeler celui d'un tengu avec les armes de Jubei ensanglanté sur le corps décapité de cette dépouille avec le cœur empalé par le katana et la tête fendue en deux par le wakizashi de mon frère.

J'ignore si Munefuyu fut sérieux dans cette histoire et selon moi, je ne le serais sans doute jamais. Mais grand-frère Jubei était un Kensei capable d'exploits que peu de gens pouvaient réaliser à un âge aussi jeune et ça c'est la stricte vérité...


FIN




Jubei est incontestablement le bretteur le plus fort du clan Yagyu et cela toutes générations confondues au sein de sa famille. Surpassant tous ses aînés et jamais rattrapé par ses cadets, Jubei est le premier a avoir réussi à maîtriser les principes du zen instruits au sein de l’école Shinkageryuu, une école connue pour son style de combat et sa philosophie de gagner en prenant l'initiative et qui est pratiquer par tout les membres du clan Yagyu reconnus à ce jour.

Cependant, Yagyu Jubei a maîtrisé cette technique et l'a développée jusqu'à son niveau le plus extrême qui soit, à tel point que le Nanki des Tokugawa estime que Jubei pouvait gagner un duel en attaquant directement le point faible de l'adversaire après avoir attendu que celui-ci bouge en premier et que peut importe le mouvement, "comprendre" la garde de son ennemie n'était pas un problème pour lui.

Contrairement à la majorité des autres Kensei de son temps, Jubei à vécus et atteint le credo visant à l'accomplissement de soi ultime : le vide, un état imperturbable qui une fois atteint fait rentrer celui qui l’a maîtrisé dans la zone, un événements que les athlètes de haut niveau sont capables d’expérimenter au moins une ou deux fois dans leur vie contrairement à Jubei qui lui pouvait l’expérimenter n’importe quand de son vivant une fois son ascétisme de 1000 ans en 1000 jours atteint en suivant le rite de la purification de l'esprit par l'eau enseigné par le Shugendo.

Ses Nobles Phantasmes sont les suivants :

Sagi-shi no geijutsu (NP à Déverrouiller) : Aussi nommé « l’art de l’épée qui se joue de la tromperie » est un noble phantasm anti-armée calqué sur l’un des faits d’armes que Jubei avait accomplis au cours de l'un de ses voyages.

Dans ce récit, Jubei s'était retrouvé dans l'ancienne capitale impériale de Kyoto alors qu’il cherchait Takuan Sôho qu’il avait perdu de vue accidentellement. Une nuit, alors qu’il errait seul dans le district de Kuritaguchi, une bande de plusieurs coupe-gorge l'encercla et lui réclama son manteau et ses épées en échange de sa vie.

Comme ordonné, Jubei enleva son haori en soie. Quand l'un des voleurs s'approcha pour prendre le manteau, Jubei le laissa tomber. Les yeux des voleurs suivirent le manteau de soie tombant, tandis que Jubei dégaina rapidement son épée et tua douze des scélérats les plus proches de lui en un instant et cela avant même que le Haori ne touche le sol, alors que les autres s’enfuirent paniqués devant une scène de boucherie qu’ils ne purent suivre des yeux.

C’est donc un noble phantasm visant à créer une distraction permettant à Jubei de frapper à une vitesse déconcertante plusieurs cibles depuis les angles morts de ces derniers et avec une furtivité de déplacement presque impossible à suivre et à anticiper.

Si par chance ou prouesse d'arme le ou les servant(s) adverse(s) parvint(/iennent) à survivre à l'attaque, ces derniers se retrouvent possédé par un effet de peur leur fessant apparaître Jubei comme un démon à éviter de combattre si ils ne détiennent pas de compétence(s) en résistance mentale contre la peur telle que Bravery ou encore Shinkage-ryuu.

Etant également la preuve d'une parfaite combinaison entre la technique de Kenjutsu des samouraïs et les méthodes d'approches furtives des ninjas, ce NP est également utilisé par Jubei dans sa classe d’assassin quand il n'est pas convoqué en tant que Saber.

Seitoshi no Nagame (NP de départ) : Il s'agit de la représentation de la légende du cache-œil de Jubei. La plupart des récits affirment qu'il aurait perdu son œil accidentellement lors d'un entraînement avec son père Yagyū Munemori afin que celui-ci lui apprenne et lui fasse découvrir la traversé de la frontière qui sépare la vie de la mort par le fil de l'épée.

Depuis cet accident, Jubei à vue ce concept théorique s’ancrer en lui et c’est encore plus vrai en tant que servant, car retraduit en tant que Noble Phantasm, sa légende se manifeste sous la forme d’une épée don la lame est retranscrite en un Mysitc Eye don le cache œil en est la garde et corps de Jubei le manche avec pour seule extension son katana.

En un sens, cet incident à fait de Jubei « une épée humaine » qui voit le monde tel une épée qui voit la frontière de la vie et de la mort d’un être vivant et de la franchir. En clair cela permet à Jubei de trouver les failles et passer outre les défenses de ses opposants comme par exemple le talon d’Achille ou le Cœur de Siegfried.






-Pseudo : Jubei Yagyu
-Âge : 29 ans
-Comment avez-vous connu le Forum ? : via votre partenariat avec un autre site rpg basé sur FSN




Dernière édition par Jubei Mitsuyoshi Yagyû le Dim 23 Juin - 11:54, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jubei Mitsuyoshi Yagyû
Saber
Saber
Jubei Mitsuyoshi Yagyû

Messages : 8
Date d'inscription : 02/04/2019

Feuille de personnage
Rang: E
Niveau: 5
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue0/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (0/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyLun 13 Mai - 11:12

ok c'est fini, bon par contre je m'excuse pour cette histoire peu-être un peu courte à votre gout, mais vu que c'est difficile de trouvé des informations sur la vie de ce Kensei j'ai fais du mieux possible...
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock Holmes
Ruler
Ruler
Sherlock Holmes

Messages : 97
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 26

Feuille de personnage
Rang: D
Niveau: 15
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue925/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (925/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyMer 15 Mai - 22:36

Bonsoir et bienvenue:

Évitons de palabrer, focalisons nous directement sur ta présentation:

Dans un premier temps, tu as ajouté ton alignement dans les informations, si tu veux mais je t'avertis que cela n'aura aucune répercussion dans le RP.

Le physique est une description très abrégée mais on y trouve l'essentiel, alors que le mental est plus développé sur cet aspect de samouraï qu'est devenu Jubei.

Concernant l'histoire, j'aime bien le style de narration en mettant en scène la rédaction d'un journal ou d'un mémoire de l'une de ses sœurs. Ce que je trouve dommage est que l'origine de ses Nobles Phantasm sont écrites dans "le style de combat et Noble Phantasm", il est plus intéressant de placer leur contexte dans l'histoire, cela permet de se replacer vis-à-vis de son vécu.

Enfin penchons nous sur la partie combat, qui à mon sens est plus détaillée. J'aurais dis que cela aurait eu plus d’intérêt de se concentrer sur son passé que le style de combat, qui pourrait être dépeint dans la Fiche Technique. Je te demanderais de m'étoffer les morceaux de l'histoire qui en dépendent.
Ensuite, j'aimerais que tu me vires ce paragraphe "Si vous tenez a avoirs un niveau plus précis de sa maîtrise en escrime, sachez que Musashi attribuerait un rang A à la technique d'escrime de Munenori, comme elle attribuerait un niveau de maîtrise martial de rang EX à Jubei au point que ce dernier soit capable de donner du fil à retordre aux meilleurs escrimeurs de la table ronde en matière de technique pur (parce que oui un Gawain sous numéralogy of saint en plus de galantine c'est pas la même chose qu'un Gawain sans néralogy of saint et sans Galantine)." Tu expliques sa maitrise par des personnages extérieurs et basés de Fate GO, on ne veut pas du blabla pour montrer que tel personnage est plus fort que tel autre provenant d'une autre époque (référence à Gawain et aux chevaliers de la Table Ronde). Cela n'a aucun sens d'y instaurer des comparaisons, mise à part avec son père, qui est plutôt logique.
Pour finir, on estime l'effet de tes Nobles Phantasm trop forts, toutefois, tu verras cela dans la fiche technique mais il ne faudra pas s'étonner si on te demande de revoir tes ambitions à la baisse.

Pour clore mon avis, je vais également te demander une relecture car il y a des fautes plus ou moins importantes qui mériteraient d'être corrigées, tel que "Fessant" au lieu de "Faisant".

Après ces modifications, je te donnerais mon "Oui".

_________________

La meilleure lame du Japon - [terminé] Signa_sherlock_2
Revenir en haut Aller en bas
Jubei Mitsuyoshi Yagyû
Saber
Saber
Jubei Mitsuyoshi Yagyû

Messages : 8
Date d'inscription : 02/04/2019

Feuille de personnage
Rang: E
Niveau: 5
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue0/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (0/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyVen 31 Mai - 8:43

terminus, j'ai corriger du mieux possible, étant asperger je cache pas que j'ai des problèmes avec certaines tournures de phrases, donc bon ne vous étonnez pas si c'est pas encore parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Sherlock Holmes
Ruler
Ruler
Sherlock Holmes

Messages : 97
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 26

Feuille de personnage
Rang: D
Niveau: 15
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue925/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (925/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyDim 23 Juin - 12:08

Je vois que tu as changé tes Nobles Phantasmes en nous indiquant lequel tu as pris en premier et corrigé le mot qui me gênait le plus.

Je te donne ton premier "Oui", un autre collègue passera pour un second avis.

_________________

La meilleure lame du Japon - [terminé] Signa_sherlock_2
Revenir en haut Aller en bas
Shido Emiya
Master
Master
Shido Emiya

Messages : 97
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 25

Feuille de personnage
Rang: D
Niveau: 17
Barre d'expérience:
La meilleure lame du Japon - [terminé] Left_bar_bleue550/1000La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty_bar_bleue  (550/1000)

La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] EmptyDim 23 Juin - 15:52

Hello !

Je n'ai pas grand chose à redire , tu as déja fait les modifications demander par mon collègue et elle me convienne , je vais donc te donner ton dernier oui !

Vu que tu avait finit ta présentation en Mai tu as le droit au bons du mois doré , tu commencera donc niveau 5!

Amuse toi bien parmis nous !

Félicitation, tu es désormais validé(e). Tu vas pouvoir montrer ta valeur dans le monde fabuleux de Fate tout en t'amusant à RP. Néanmoins comme dit l'adage"Après l'effort, le réconfort", il te reste encore à faire ta fiche technique, ainsi que recenser ton avatar. Il t'est également possible de créer ta fiche de gestion afin de répertorier liens et RPs, bien qu'elle soit totalement facultative. Pour finir, jette peut-être un coup d’œil aux demandes de RP, un futur partenaire t'attend sans doute. À la suite de cela, tu seras enfin prêt à affronter les obstacles qui se placeront en travers de ta route.
Nous te souhaitons bonne chance dans cette guerre, et particulièrement de te divertir parmi nous en jouant ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty
MessageSujet: Re: La meilleure lame du Japon - [terminé]   La meilleure lame du Japon - [terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La meilleure lame du Japon - [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate / Apocalyptic Mageia :: Archives De L'Association Magique :: Présentations :: Validées :: Servants-
Sauter vers: